compost

Des composteurs pas chers?

Bonjour,
Voici le mail que je viens d'envoyer à la Coban.


Madame, Monsieur,


L'idée de vendre un composteur à un prix "symbolique" était excellente. 
Ayant reçu l'information dans ma boite à lettre à Lanton, heureuse de cette initiative citoyenne  inattendue, je me précipite à la décharge d'Andernos le 22 septembre, une semaine après le début annoncé de la vente. 

Peine perdue : "les stocks sont épuisés" (une semaine après, quel succès !) "revenez vendredi prochain". 

Vendredi matin 28 septembre, je refais les 10km jusqu'à Andernos, où 2 messieurs très officiels s'excusent, puis notent mon nom et mon adresse email pour m'avertir au plus tôt.  

Bah .... ces 40km en voitures (2 aller-retours) n'auront peut-être pas été inutiles et déçue mais avec encore de l'espoir, je m'en retourne chez moi.
Aujourd'hui 16 octobre, aucune nouvelle ....

Les milliards de billes de pin maritime qui attendent depuis des années à être utilisées n'ont donc pas été prises d'assaut pour servir à quelque chose ??
Ah mais ce n'est pas si simple, les composteurs ne viendraient pas directement de chez nous, ils feraient le tour de quelques pays avant de revenir au point de
départ ? Incroyable , est-ce possible ?

Cette exceptionnelle bonne idée de la Coban tomberait-t-elle à l'eau, comme les sacs poubelles lancés des bateaux et qui ont raté leur cible  flottant au milieu du Bassin ? 
(quel bel exemple d'engagement citoyen : éduquer les gens à jeter tout de suite leurs ordures sur des engins flottants, plutôt que de les rapporter à la maison pour
les trier et les mettre dans leur poubelle ...). Il est vrai que nos poubelles sont déjà bien pleines de prospectus au papier glacé ... dont les vôtres d'ailleurs.

Bref en attendant ce fameux composteur qui aura fait couler beaucoup d'encre  et d'essence, je continue à entasser mon compost aux quatre coins du jardin, où il se trouve très bien.

Cordialement,
Anne