Nautisme

 

 

 

 

 

 

30 aout 2011 Au concours du bateau malpropre, nous pensons qu'un record vient d'être battu à Taussat, au port de Fontaine-vieille

 

 

Dsc06933

En effet, augmentation de + 200ch soit 1550 ch pour 3 bateaux ! vive Fontainevieille !


25 janvier 2011

En réponse à l'article de Sud-ouest du 20 janvier: L'esprit d'équipe pour valoriser le tourisme

 

Communiqué de presse Andernos-les-bains, le 20 janvier 2011

Ecocitoyens du bassin d’Arcachon

Le Betey, plage boisée à sauvegarder

Avoir "L'esprit du Bassin" c'est travailler à sa protection .

A l’occasion des deuxièmes rencontres du Tourisme du 31 janvier 2011 sur le thème

« L’esprit Bassin : nous l’avons tous en nous, apprenons à mieux le partager !

Les associations « Ecocitoyens du Bassin d’Arcachon » et « Le Betey, plage boisée à sauvegarder » tiennent à rappeler que l’esprit «Bassin » repose sur une infinité de choses authentiques qu’il importe de préserver, comme la forêt qui autrefois s’étendait jusqu’au bord de l’eau, les zones humides où la terre se confond avec le ciel, les parcs d’ostréiculteurs.

Or, partout sur le bassin, on détruit ce qui façonne l’esprit bassin. Les pins : on en arrache les souches pour faire place à des fermes photovoltaïques A Andernos-les-bains, une forêt de chênes en bordure de littoral est menacée. On veut agrandir le port de plaisance au détriment de la dernière plage boisée du bassin, agrandir l’aérodrome et créer un aérovillage, construire un golf et bâtir sur une zone humide. Une urbanisation à outrance influe sur la qualité de l’eau, plus de 17 polluants ont été décelés : le naissain ne résiste pas à ce coktail et il meurt, les ostréiculteurs mettent la clé sous la porte.

 

L’esprit Bassin : nous l’avons tous en nous, apprenons à mieux le partager. Apprenons surtout à préserver les derniers espaces naturels qui restent !

> Clarisse HOLIK

Contacts : 0607020357 Hcf0712@aol.com

 

Réponse au communiqué "Avoir l'esprit bassin, c'est travailler à sa protection"

Réponse à Clarisse Holik

Oui Clarisse Holik, vous avez raison, l'archétype propre au Bassin est en train de disparaître. Notre cœur se serre au vu du saccage incessant de cet espace idyllique, du moins il y a quelques années. J'observe que les instances administratives de tous bords sont toutes décidées à agir, c'est sans doute vrai, mais est-ce que cela va changer l'urbanisation exponentielle programmée du grand sud-ouest? Est-ce que cela va arrêter la folie spéculative foncière qui sévit actuellement? Est-ce que l'arrivée massive d'une population qui doit s'implanter autour du bassin va régler la pollution ? L'intercommunalité, le parc marin et d'autres encore vont-ils juguler avec sagesse et détermination cet espace unique qui se modifie de jours en jours.

Avant il y avait le roi et ses nobles qui accaparaient tous les biens et les terres. Après 1789 lors de la création des premières municipalités... et bien le pouvoir à repris le dessus et les pauvres gens ont eu encore à souffrir... Nous les petites gens qui n'avons pour toute provende que le fruit de notre travail rémunéré au smic durant toute notre vie, nous demandons à ce que notre seule richesse le bassin d'Arcachon reste en l'état. Nous ne voulons pas que les nantis le défigurent; eux ils ont les moyens d'aller ailleurs, nous, c'est la seule beauté que nous possédons ici-bas.

François Veillon

 Il faut du courage pour signer de son nom.

 http://poetedubassin.canalblog.com/

 

 

Le nautisme sur le Bassin d'Arcachon

Pour télécharger le rapport Géomer sur le nautisme dans le bassin d'Arcachon, cliquez sur ce lien:

http://www.aquitaine.pref.gouv.fr/politiques/devdurable/

 

Courrier à «La Dépêche du Bassin»

 Vous venez de faire paraître un article, selon lequel la COBAS et son éminent président ont promu le concours «Bateau Propre» doté de la modique somme de 160.000 euros pour le vainqueur. Vu depuis le fond du Bassin, nous, les Ecocitoyens, nous pensons qu’un ou même dix bateaux, dits « propres » selon vos critères, sur 12500 pour 54 km2 navigables, ne changeront rien, et que le résultat sera toujours aussi désastreux.

 Aussi, nous lançons le concours du «Bateau Malpropre» bien entendu sans dotation ,nous ne sommes que des protecteurs du Bassin sans accès aux finances publiques.

 Nous vous présentons nos trois premiers concurrents :

Trois bateaux non habitables équipés de 600+450+300 = 1350 ch à eux trois (voir photo)

 Qui fait mieux ? Le concours est ouvert !!!

 Les Ecocitoyens du Bassin d’Arcachon 16/12/2010

 

Extrait de l’étude GEOMER sur la fréquentation nautique du Bassin d’Arcachon (nov 2010)

La puissance des moteurs, relativement élevée, est souvent présentée par les plaisanciers comme une nécessité au vu des forts courants de marée auxquels ils doivent faire face durant leur navigation.

Ce n’est certainement pas la seule explication, si l’on considère d’autres bassins de navigation de la façade Manche-Atlantique qui sont également soumis à de très forts courants de marée, mais dont les motorisations moyennes sont très nettement inférieures.

Pour exemple, la motorisation moyenne des embarcations qui gagnent l’archipel de Chausey (Manche) depuis le continent (9 milles nautiques), avoisine 65 CV.

Moyenne du Bassin 130 cv!

Notre nouveau candidat: 900CV!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« J’ai vu changer le Bassin » par William Marquet

 

Le jeu des marées, permettait il n’y a pas si longtemps toutes sortes d’activités simples, qui faisaient le charme de notre côte:

A marée basse, la promenade en famille dans les esteys, les enfants attrapant des crabes avec une simple épuisette, les parents ramassant quelques coques enfouies dans le sable et une poignée de bigorneaux sur les vasières couvertes de végétation. Tout cela a disparu, la végétation est morte, la vase n’est plus fixée, les chenaux sont partiellement comblés, toute incursion sur les vasières à l’aide des emblématiques patins est devenue très aventureuse .

A marée haute, partir à la découverte de la vie sous marine, armé de lunettes, dans une eau si opaque que l’on ne distingue que difficilement le bout de ses pieds est une gageure .

Jusqu’à quand accepterons nous la dégradation de plus en plus rapide du Bassin ?

Vous qui aimez le Bassin , aidez nous à le protéger

Adhérez à Eco-citoyens du Bassin d’Arcachon

Adhérez à l\'association

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Veillon (site web) 02/04/2011

J'ai regardé hier au soir sur la chaîne neuf ce charmant reportage sur le cap ferret
Voici le lien.

http://www.w9replay.fr/#/emissions/enquete-d-action/25234

...ma retraite de 827 euros après une vie de travail au smic va être augmentée de 2%. Il était temps pour ma location estivale dans cette station.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 13/12/2013