PLU ANDERNOS

Construire sur une décharge?

L'enquête publique est terminée et le résultat de la pétition a été remis au Commissaire-Enquêteur.

 

Nous attendons le résultat de l'enquête publique pour communiquer et cloturer la pétition.

 

5 ans après, l'urbanisation de la totalité de la zone du Communal-Matoucat est prévue par le nouveau projet de PLU

 

89 ha sont placés en zone AU2, c'est à dire à urbaniser ultérieurement, ce qui peut vouloir dire dans 2 ans, quand toutes les zones en AU1 auront été construites.

Une pétition citoyenne circule dans les lotissements proches de la zone. Une autre est accessible sur internet: cliquez ICI

Photo pe tition copie

 

 

 

14  décembre 2011: à l'ordre du jour du conseil municipal du 19 à Andernos: le défrichement total du massif forestier de Matoucat.

Contre l'avis de l'état et de l'autorité environnementale, la municipalité poursuit son oeuvre destructrice. Le massif forestier de Matoucat parsemé de zones humides et de crastes (fossés de drainage) alimentant le ruisseau Bétey est riche d'une importante biodiversité comprenant de nombreuses espèces protégées comme la rossolis( plante carnivore) Tout est promis au béton.

 

 

MATOUCAT : CONSTRUIRE SUR UNE ZONE HUMIDE PRES D’UNE DECHARGE

 

A Andernos, le nouveau Plan Local d'Urbanisme prévoit de construire sur la zone humide de Matoucat, ce massif forestier entre l’aérodrome et le cimetière.

Si on applique la loi sur l’eau et les milieux aquatiques, la majeure partie du massif forestier de Matoucat est  inconstructible. Elle doit être protégée. D'autant qu'elle rassemble une biodiversité remarquable et des espèces menacées de disparition.

Par ailleurs, lorsqu'il n'existait pas encore de déchetterie et que l'élimination des déchets n'était pas encore réglementée, le site de Matoucat a accueilli toutes sortes de déchets.

Autant de raisons pour lesquelles détruire une zone humide riche en biodiversité et construire en particulier des logements sociaux sur ce site, est tout simplement un projet inacceptable pour l'association Les Ecocitoyens du bassin d'Arcachon.

Une zone humide, à protéger

 La zone forestière de Matoucat n’est autre que le bassin versant du Bétey, ruisseau de classe 5 appartenant au SAGE Leyre. Ce bassin versant est déjà largement amputé par la piste de l’aérodrome car la craste qui la traverse a tout simplement été bouchée, réduisant par là même le débit de ce ruisseau qui apporte moins d’eau douce au Bassin, et réduisant aussi l’effet de chasse d’eau dans le port ...qui s’envase.

Est-il cohérent de faire voter des lois pour la conservation de l’eau et des milieux aquatiques, donc la préservation des zones humides, et faire le contraire et le dire?  Pour cela on peut se référer à plusieurs discours du chef de l’état dont un très récent, prônant la construction sur pilotis dans les zones humides et inondables et au PLU d’Andernos, conforme aux promesses électorales faites par l’équipe en place, équipe, rappelons le, élue avec 3709 voix sur 9340 inscrits, soit 39,71% des voix, effet de la démocratie représentative.

 IMG_0187.jpg

                                   Une magnifique lagune dans le secteur sud de Matoucat en janvier 2011

img-0145.jpg

                                           Matoucat en janvier 2011, le chemin qui longe la décharge

img-0154.jpg

                                          Matoucat, le pare-feu sous la ligne à haute tension, en janvier 2011

La décharge... «un bel espace vert»

On a pu entendre au cours de la dernière réunion du Conseil Municipal, dans la bouche de l’adjoint chargé de l’urbanisme, Mr Cazeneuve: « La décharge est un bel espace vert». Parlons de la décharge. Autrefois, on déposait tout à Matoucat, et «tout», c’était des déchets de chantier, des vidanges de fosses, en passant par des déchets verts et des cadavres d’animaux jusqu’à des huiles de vidanges et autres produits dangereux pour la nappe phréatique. Or si l’ensemble a été repoussé en un monticule de six mètres de haut sur une large étendue, puis l’accès principal fermé, il n’en demeure pas moins que les déchets sont visibles et que certains ne sont pas si anciens car l’endroit en encore accessible. Actuellement si vous visitez le monticule, avec la régression de la verdure en hiver, on ne peut pas parler de bel espace vert. Cette décharge doit être réhabilitée avant de mettre des constructions à côté et des jeux pour enfants dessus!

 img-0033.jpg

Quelles constructions près d’une décharge?

Que prévoit le PLU?

 

««350 lots destinés à la construction libre à un prix adapté aux ressources des futurs acquéreurs,120 logements sociaux, et à minima 50 maisons réservées à l’accession à la propriété»

 

Décryptage: enfin des logements sociaux et des terrains pas chers à Andernos! Qui pourrait être contre alors qu’à Andernos nos jeunes ne trouvent pas à se loger près de leur travail. Le prix à payer est-il celui de la proximité de la décharge et les problèmes causés par la nappe d’eau affleurante?

Il y a pourtant d’autres endroits plus salubres à Andernos où on peut faire des logements sociaux si on en a vraiment la volonté. Construire des logements sociaux à Matoucat, c’est mépriser les gens.

 

aerovillage-de-bisca.jpg

                                                  Aérovillage de Biscarosse

L’airpark ou aéro-village, qu’es aco?

 Jouxtant le petit aérodrome mais loin de la décharge, des terrains d’au moins 3000 m2 sont mis à la vente en direction des personnes possédant un avion. Vous construisez votre maison avec piscine (attention à la nappe!) un hangar pour votre avion et pourquoi pas, un autre pour votre bateau. Des routes en dur reliant votre maison à la piste de l’aérodrome doivent être aménagées. Ce sont à minima 25 maisons, cela signifie 25 avions de plus alors que la colère gronde déjà parmi les riverains de l’aérodrome. En effet, pour vendre les terrains jouxtant l’aérodrome, on a fait courir le bruit qu’il devait être déplacé, or il n’en est rien et les lotissements enserrent maintenant un aérodrome dont l’extension est prévue depuis longtemps.

 dsc-0294.jpg

 

Des espèces protégées

 

Monsieur le Maire nous a dit «je suis pour l’homme», nous aussi, mais pour «l’homme dans son environnement naturel». Que va devenir l’homme si on a détruit son environnement? Il est plus que temps de mettre un coup de frein à la destruction de nos forêts et zones humides car la biodiversité est en perte de vitesse, provoquant un déséquilibre des écosystèmes.

«Nous menons une guerre contre la nature. Si nous gagnons, nous sommes perdus.» Hubert Reeves.

De nombreuses espèces sont menacées de disparition et qui peut affirmer que ces espèces disparues ne seraient pas celles qui auraient pu contenir une molécule indispensable au traitement d’une maladie incurable ? En protégeant la nature, nous protégeons l’homme.

En l'occurrence, à Matoucat, de nombreuses espèces rares, plantes, papillons (le fadet des laîches), oiseaux (busard cendré, gobemouche gris,...) sont sur la liste rouge UICN des espèces menacées.

fadet.png 

milan-noir.jpglysimaque.jpg

Aussi pour l’association Ecocitoyens du Bassin d’Arcachon, la bataille sera rude car elle ne peut pas laisser détruire cette zone humide riche en biodiversité et elle entend faire respecter les lois.

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (3)

1. Didier 16/05/2014

Bonjour il faut sauver se site naturel avec sa végétation et sa faune déplus Andenos devient trop bétonner les logements ancien se vende plus les bâtiments font fuirent les touristes arrêtons le massacre de notre soit disans village bientôt on finira comme en Andalousie avec un litoral bétonner de bâtiment horrible espérons que la nouvelle équipe municipale va arrêter tous ses projets ridicule

2. isidore plantey 24/03/2012

isidore.plantey@gmail.com

mon blog qui n'est pas triste

http://www.123siteweb.fr/ISIDORE-PLANTEY

3. isidore plantey (site web) 24/03/2012

bonjour a tous
je suis isidore plantey un vieux de 84 ans !..........<isidore.plantey@gmail.com>
je connais le bassin largement plus que vous tous réunis !
alors je vous met tous en garde solennellement !
le bassin maintenant est la propriété de tous les habitants !
c'est a vous de voir, comment vous voulez dorénavant vivre.....bien sur!
si vous voulez vivre sur les miasmes d'une décharge ,c'est votre droit !
si vous voulez un aérovillage, avec des avions, nuit et jour sur vos têtes, c'est encore votre droit, en fait votre vie vous appartient, et il semble complètement inutile de vous prévenir de quoi que ce soit car a part vos associations qui luttent pour vous je ne vois aucune espèce de réactions de votre part, ou si peu ! si vous réagissez comme des veaux, eh bien vous irez logiquement a l'abattoir, les gns que vous élisez "démocratiquement" avec des chèques en blanc font de vous ce qu'ils veulent, et ils ont bien raison ,quand on est des "imbéciles" on est conduit en "imbéciles" vous ne me donnez pas le choix des mots maintenant si d'aventure vous réagissez rejoignez les association et battez vous, que voulez vous que je vous dise de plus, c'est de votre vie qu'il sagit ,et pas de la mienne .
vous aurez le bassin que vous vous aurez fait, et que vous aurez donc mérités
le père plantey !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 07/01/2017