Golf immobilier à Andernos

Immobilier et golf

Vendre des forêts, landes et friches ne rapporte rien. Faire un golf permet de vendre très cher le M2 de terrain à bâtir.

C'est ainsi que se prépare sur le secteur La Montagne, au nord-est d'Andernos, bordé par le Cirès et sa végétation luxuriante, un projet de golf 18 trous aux dimensions pharaoniques accompagné bien sûr de résidences de tourisme et de lotissements immobiliers de standing: 150 lots d'environ 1500 m2 et plus. Quand les prix étaient affichés sur le site, ils tournaient autour de 300 000 euros le lot en moyenne. 

La Montagne figure sur le PLU parmi les orientations d'aménagement et les secteurs à urbaniser. Pour visualiser la carte de ce golf, sur laquelle il ne manque que la matérialisation de l'oléoduc de Vermillon-Rep, cliquer sur le lien suivant:

 le Golf


Et pour choisir votre terrain ou votre résidence dans la première tranche:

terrains golf

 

Mais quels sont les impacts d'un tel projet?


Le défrichage de la forêt

En premier lieu, il faut dégager le terrain le plus possible pour pouvoir passer d'un environnement naturel à un environnement artificiel. Ce défrichage va à l'encontre de la loi ENE du 12 juillet 2010 qui préconise la préservation des forêts et terres agricoles.

L'impact sur les sols

Imaginez faire un gazon lisse sur du sable. Cela nécessite des apports pharamineux de bonne terre et l'utilisation de tonnes d'engrais. N'oublions pas les produits phytosanitaires, pesticides et autres qui doivent neutraliser toute vie indésirable pour un golf à commencer par nos si utiles vers de terre et les larves de tipules qui jaunissent le gazon.

A lire: Les turricules des lombrics : une incroyable source de fertilisants

Les turricules ( déjections ) rejetés par les vers de terre contiennent davantage d'humus et de sels minéraux que la terre environnante ( 4 fois plus d'azote, 7 fois plus de phosphore, 11 fois plus de potasse, 3 fois plus de calcium et de magnésium ). La forte activité bactérienne qui règne dans les turricules rend ces éléments très disponibles pour les plantes, qui s'y approvisionnent en priorité. Les innombrables vers de terre, laboureurs infatigables , travaillent la terre bien mieux que n'importe quelle bêche ou motoculteur. Ils creusent des galeries et des cavités dans le sol, remuent la terre, rejettent leurs déjections , sous forme de turricules de structure grumeleuse, à la surface du sol et surtout dans des cavités et dans leurs galeries ( de 9 à 80 kg rejetés par m2 et par an , selon la richesse du sol en lombrics ).

Mais: les vers de terre sont indésirables sur un golf!

En cliquant sur ce lien vous saurez tout sur le Cavalier, le produit de Bayer indispensable pour avoir un beau green:

traitements golf


L'impact aquatique sur la nappe phréatique et les cours d'eaux proches

Pour avoir un beau gazon, il faut de l'eau, beaucoup d'eau (alors que nos réserves s'épuisent) donc faire des puits. D'autre part le Cirès, ruisseau dont les eaux souffrent déjà d'une pollution par les nitrates et qui va border le golf au Nord, n'avait pas besoin de recevoir en plus les eaux de lessivage d'un golf de 100 ha.

Pour en savoir plus: 

impacts aquatiques

et la suite:

golf 2.pdf  golf 3.pdf


 


1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 10/07/2012