L'eau, indispensable à la vie

Nous ouvrons une page sur l'eau car l'eau potable est en train de disparaître. Les eaux naturelles, rivières, nappes, lacs, océans sont touchées par la pollution et contiennent de nombreuses molécules indésirables y compris des produits médicamenteux. Même les nappes profondes contiennent maintenant des pesticides et des nitrates et, de plus, à force de pomper sur ces nappes, la dépression causée par les pompages attire par capillarité les eaux salées de la mer. Il va devenir de plus en plus difficile de traiter cette eau qui nous est indispensable.

L'organisation Que choisir vient de mettre en ligne un outil grâce auquel vous pouvez vérifier la qualité de l'eau de votre robinet, ICI

Sans attendre, voici les résultats pour les villes de Lanton, Andernos et Lège Cap-Ferret:img-0019.jpgimg-0020-1.jpg

img-0018.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. isidore plantey (site web) 19/04/2012

L'EAU, inquiétude sur la potabilité des eaux du robinet ?

je ris ou je pleure ???

Pour moi, le vieux Isidore Plantey, l'eau se résume à cela :
ON A MAL AU VENTRE alors on attend, et comme on attend trop, eh bien, ce qui devait arriver, arrive, on FAIT KAKA DANS SA CULOTTE, ET ON SERRE LES FESSES APRES. Le problème de l'eau, c'est cela.
Quelque part, les gens sont bizarres, il veulent tous de l'eau potable, «on paye, disent ils avec juste raison (même cher) donc on veut un bon service, tiens, ben ma foi, voilà tout. Et bien non, cela ne fonctionne pas comme cela!

Et ne fonctionnera «plus comme cela» eh oui! les temps évoluent..

Posons nous la question de base :
s' il n' y a pas de citerne a eau , dans nos sols, c'est que l'eau arrive bien de quelque part... cela paraît logique comme réflexion,
alors l'eau, elle arrive d’où?
Faisons simple.
Principalement des Pyrénées. On distingue les nappes superficielle dites de ruissellement (celles de vos puits) et les nappes phréatiques profondes, de 150 à 300 m environ, celles des puits artésien et l'eau des «Abatilles».
L'eau du massif central, c'est à peu près pareil comme schéma. Mon «premier vrai» (disons officiel) signal d'alarme, je l'ai tiré dans les années 1980 : je disais dans ces années là, aux copains maires «attention les gars ! la fragilité du bassin ne supportera une surpopulation, nous avons une excellente eau, oui, mais il va falloir la protéger, et elle n'est pas inépuisable»
Alors je ne vous explique pas les multiples revers de mains hautains, et et bien sûr méprisant, et les sarcasmes qui venaient avec, auxquels j'ai eu droit.
J'en ai encore les marques sur le cœur.
Les temps ont passé. Plein de nouveaux sont arrivés, alors on a amélioré un peu, on a fait un peu plus d'analyses, on a fait quelques puits supplémentaires, on a mis quelques produits pour améliorer la potabilité de l'eau.(alors qu'a l'origine nos eaux étaient pure )
La population a augmenté dans des «mauvaises proportions». Pourquoi ? Car pour l'eau c'est l'inverse : elle n'augmente pas elle . Au contraire, elle diminue d’année en année,
illustration!
voyez a qu'elle vitesse «pratiquement exponentielle» ( a l'échelon du temps bien sur) l'eau diminue
le bassin a l'origine était un delta , il est passé lagune, ensuite bassin ouvert, et maintenant presque un lac, la Leyre de fleuve «majeur» est devenue un pipi de chat, ce qui se passe en dessus c'est exactement ce qui ce passe en dessous, il n' y a pas de miracle!
alors on «tire» maisons, par maison nouvelles, de plus en plus d'eau, personne ne sait demander, ou ne sait poser la question la plus simple du monde : si à force il n'y aurait pas de problème d'eau, à force de forcer sur le précieux liquide, Apparemment non... on a soif ? Facile! rien de plus facile ;
on ouvre le robinet et on boit. Ça c'était avant.
Maintenant c'est fini. Pourquoi c'est fini ?
Car on ne peut pas pomper plus d'eau qu'il n'en coule dans la nappe.
C'est une équation simple et pas compliquée à comprendre. Maintenant vous avez tous le droit de dire le contraire.
Il y a en gros deux sortes de pollutions :
l'organique ,et la chimique
la chimique principalement se trouve dans les nappes de ruissellements
( les lixiviat des décharges enfouie sous terre )
l'organique vient plus par le mélange des nappes

là ,en ce moment vous ne vous rendez pas compte de votre chance! votre eau n'est polluée que d'une façons «organique» elle peut encore êtres filtrée et améliorée, ce n'est qu'une question d'argent
l'eau devra être plus chère voilà tout! Ce qui est normal!
Par contre si la pollution avait était chimique alors là cela aurait été une autre paire de manche, il vous aurait juste fallu (selon moi) attendre 10,000 ou 100,000 ans pour quelle revienne «normale»
mais là aussi je peu me tromper!
Pour moi,Pomper de l'eau à gros débit (a «l’extrême» limite du désamorçage,) dans les nappes entraîne des effets pervers :(si l'on me le demande, j'en vous parlerais de ces effets pervers)
(car cette pollution organique «actuelle» a une explication )
je continue ,

exemple:le réchauffement, la pollution par des lixiviats,(pour les nappes superficielles )
ou toutes autres pollutions, le sel par exemple qui augmente naturellement dans les nappes(car la aussi ,il y a des raisons) ;
là aussi j'ai prévenu en son temps pour la température de l'eau des nappes : de 12° elles est passée dans certains puits à 16° … le petit revers de mains était là bien présent... J'ai averti en son temps , que beaucoup de nappes avaient doublé en salinité : là aussi j'ai eu droit au célèbre «petit»revers de main... Alors, en juste retour, Isidore Plantey adresse à son tour un «petit» revers de mains (sans mépris) aux inconscients responsables politiques.
Vous avez ce que vous avez semé, et maintenant, c'est trop tard. Quand je dis trop tard, eh bien c'est trop tard.
Vous allez faire quoi ? Maintenant?
Des puits si profonds que vous en allez y faire tomber dedans, votre «éphémère» crédibilité ?
Fabriquer un laboratoire nucléaire, pour filtrer et potabiliser l'eau? Vous allez fabriquer de l'eau pure ?
Oui bien sûr, comme dans les navettes spatiales …
Mes chers concitoyens, il n'a plus que deux solutions : ou boire cette eau «dite non potable» ou acheter de l'eau en bouteille...(même la potabilité des eaux en bouteilles est souvent a l'ordre du jour ) quelques part on est mal partis!! ou mal arrivé, c'est selon!
ou attendre que l'on fasse un laboratoire style navette spaciale, vous boirez enfin de l'eau «potable» juste à prix d'or, mais tout est possible ! C'est mon avis, qui n'engage que moi : Je pense que l'on est arrivé au bout ,mais au bout du bout à quelques hasards près, il n' y aura plus sur le bassin (et bientôt ailleurs) des eaux classiquement potables, à mon humble avis c'est fini … L'eau se réduit comme peau de chagrin, et le peu qui reste est pollué,
le plancher monte, et le plafond descend
Alors on fait quoi ? J'ai quelques solutions a proposer, Ici je ne vous dirai pas ces solutions (à part si on me les demande) : pourquoi l'eau est polluée... et quelques solutions.
Car Il existe réellement un certain nombre de solutions simples, je ne peux pas promettre de remettre le nappes en état, ça c'est impossible ; ce qui est possible par contre, c'est d'éviter une pollution plus forte, qui pour moi va suivre nécessairement, celle qu'il existe actuellement.
Mais ce n'est que ma vision des choses bien sûr, j'ai écrit des wagons de lignes «de choses» sur l'eau, et tout le monde s'en fout ! (ce qui est le droit de tous) Jamais personne n'a fait l'effort de poser la moindre question, eh bien moi aussi a présent !! je m'en fous !chacun son tour,
Par contre il est normal que «notre» jeune Vital Baude ne sache pas apparemment comment «venir à bout de ce problème majeur»

car il faut connaître le système des eaux souterraines en détail (j'ai mis plus de quarante années pour le comprendre).
Son compagnon d'infortune Maurice Granet, dont le métier n'est certainement pas l'eau, se pose anxieusement la même question... question qui a l'heure actuelle n'a plus pratiquement de réponse, car on est en retard de vingt ans .
Quant a ce «brave Foulon», qui n'a pas la moindre idée sur l'eau des nappes, il balaye d'un revers de mains «normal et classique», (les mêmes qu’Isidore a eu droit) il se veut «faussement» rassurant, laissant le soin aux autres de régler un problème qui «n'est pas le sien». C'est aussi le geste, le mauvais geste de l'impuissance. Et puis, vous n'aurez pas plus de services avec d'autres compagnies.
Ceux là ils ne «mentent» qu'un peu, mieux vaut des petits mensonges que des grands.
Plus personne n'a, et n'aura jamais plus de baguette magique pour remettre les nappes en place... Quand on est mort, c'est pour la
vie !
«Conseils»!
En augmentant la population, vous diminuerez fatalement les problèmes,
puisque vous semblez aimer l’absurde !!!!!! eh bien en voilà,
PS:
Je me tiens a la disposition de mon ami Vital pour quelques solutions, mais attention, mes Amis je ne suis pas le merlin de la foret de brocéliande

Isidore plantey

conclusion.

pour moi le mal est fait,( mais que pour moi )
il y aurait fallu prendre des mesures il y a vingt ans
(DES MESURES DE LOIS QUI EXISTE TOUJOURS)
il existe bien sur quelques misérables solutions afin d'éviter que cela n'empire, hélas, vous avez tendance a tout attendre de vos élus, qui en principe,et certain en douce connaissent bien le problème, mais très souvent les réééelections priment, alors pour la majorité , des élus l'impopularité fait peur!!
alors je vous le redis pour la millllieme fois n'attendez rien des autres, attendez tout de vous,c'est aux habitant de ce prendre en charge , la solution viendra de votre capacité a vous prendre en mains,
j'ai un blog sur les FONDATIONS (la MAISON DE TOUS)

ce blog qui n'est pas «triste» (enfin c'est moi qui le dit)

http://www.123siteweb.fr/ISIDORE-PLANTEY

tenez vous bien a été lu près de 300 fois par jours, depuis
son lancement, et je n'ai pas un commentaire, ni une question, incroyable!! a croire que personne n'est concerné!

Alors tous le monde s'en fou????

A vos crayons!!!


ps
ce que j'ai écrit a ma façon, c'est parce que je le crois comme cela .
on a le droit bien sur, de ne pas être en accord avec moi,
donnez moi vos arguments, et vos commentaires, et comment vous voyez les choses, moi je ne suis pas un savant, je sais a peine lire et écrire ,je n'ai que près de cinquante années d'observations , et les expériences de la réalisation de 4,000 puits, a 98% a l'eau potable, et j'ai participé a quelques puits artésien, voilà tout!
par contre , je connais bien les nappes ça je le crois .

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 02/04/2012