Sauver les oiseaux

 

 L'homme qui voulait sauver les petits oiseaux d'une mort terrible...

 

 Ce dimanche matin, j'avais rendez-vous à 10H30 devant chez Huguette, au port ostréicole d’Andernos. 

Pierre m’attendait, muni d’une perche de 6 mètres (homologuée France Télécom) et d’un seau contenant des plaques à oreilles.

 «  J’ai repéré, m’annonça t-il, plusieurs poteaux creux de France Télécom qui ne sont pas obturés. Les oiseaux cherchent des coins sombres pour faire leur nid, ils sont attirés par l’intérieur des poteaux, mais lorsqu’ils arrivent au fond, ils n’ont pas la force de remonter vers le point de ciel qu’ils aperçoivent. Alors, ils restent piégés au fond et meurent de faim. »

Et il ajouta « Quand on s’en est aperçus et qu’on a fait savoir à France Télécom que les poteaux étaient de véritables cimetières à oiseaux, ils n’étaient pas contents de cette mauvaise publicité, mais ils nous ont fourni le matériel pour que nous bouchions l’extrémité de tous les poteaux. Mais vous imaginez la tâche? Combien y a t-il de poteaux rien que dans votre rue? »

« Je ne sais pas, répondis-je, ma ligne est enterrée »

Trêve de discours inutiles, il se mit au travail. 

Au bout de la perche un aimant permet de maintenir l’obturateur à oreilles.

Grille 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pierre place l'obturateur au dessus de l'orifice supérieur du poteau. Une fois en place, il faut ensuite le détacher de l'aimant, ce qui n'est pas une mince affaire car cette opération est délicate et se passe à 8m50 du sol.

Perche 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Opération terminée, les oreilles permettent de maintenir l'obturateur en place.

 Poteau obtur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorsqu'on on voit dépasser les deux oreilles sur le sommet du poteau on peut en conclure qu'il a été obturé. Mais si vous ne voyez pas le bout d'oreille, il faut nous signaler l'absence d'obturateur. N'hésitez pas à le faire à notre adresse, nous transmettrons à Pierre.

ecocitoyens.bassinarcachon@gmail.com 

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 11/03/2014